• Français
  • English
Menu principal
Accueil
Precious Planet
Raja Ampat
Misool CC
Projets
Assistance
Photos
Contacts
Newsletter
news
Requins Massacrés
Eco Construction
Rock Art
L'ile de Misool
Accueil arrow Rock Art
  
Image
(Photo E.B.)

Ethno-archéologie

Compte-rendu de Mission

Repérage et pré-qualification par le CREDO/ CNRS des peintures rupestres découvertes à Misool, Raja Ampat

Date : Novembre 2007
Etat : Première phase finalisée en attente pour la deuxième phase
Financement : Precious Planet et Misool Eco Resort
Compte-rendu par Noémie Keller


D’intrigantes peintures rupestres ont été repérées courant de l’été 2007 par des membres du Misool Eco Resort (www.misoolecoresort.com ).  Afin d’en savoir plus, le Misool Eco Resort a sollicité Precious Planet pour tenter d’obtenir un avis scientifique.  Precious Planet pris alors contact avec le CREDO/CNRS (Centre de Recherche et de Documentation sur l’Océanie, (www.pacific-credo.fr) en envoyant quelques photos des peintures.
Le CREDO a fait preuve d’une incroyable réactivité et en moins de 24 heures, nous mis en relation avec l’un des meilleurs experts mondiaux du sujet, l’ethno-archélogue Jean-Michel Chazine.


Image
(Photo E.B.)

Jean-Michel Chazine s’est déplacé à Misool fin novembre 2007, pour une mission de reconnaissance d’une semaine.  Dans le cadre de cette mission, il a été accompagné par deux eco-volontaires de Precious Planet (Ambroise et Olivier).  La logistique (bateau, hébergement, …) a été gracieusement mise à disposition par le Misool Eco Resort.

Image
 (Photo E.B.)


Image
(Photo E.B.)


Les analyses sur place ainsi que les recherches bibliographiques effectuées indiquent que ces peintures n’ont jamais été répertoriées ni analysées.  Il s’agit d’une découverte mondiale!

icoUn choc esthétique

«  Ce voyage m’a réservé l’un des plus beaux chocs esthétiques et intellectuels de ma vie professionnelle.  Non seulement, les peintures sont passionnantes par leur variété (poissons, thons, dauphins, dugongs, mains négatives, mains positives, …), se différenciant presque complètement de celles que nous étudions à Bornéo, mais leurs emplacements sont littéralement époustouflants ! »
En effet, les peintures ont été réalisées sur des parois surplomblant la mer de plusieurs dizaines de mètres.
La plupart des éléments graphiques sont positionnés de manière verticale ce qui suggère, selon le scientifique, non pas des représentations de scènes réelles mais des allégories rituelles qui restent à interpréter.
Ces lieux du fait de leur éloignement des zones habitées étaient sans aucun doute des lieux sacrés pour des pratiques chamaniques.

Des prélèvements à partir d’une coulée de calcite sur l’un des motifs ont été effectués et doivent être analysés (grâce au soutien financier de Precious Planet *) au sein d’un laboratoire public français.  La datation aux éléments radio-actifs permettra de déterminer l’âge de la calcite et donc de déduire l’âge des peintures (elles seront nécessairement antérieurs à la coulée !).

Selon, le chercheur, ces peintures ont facilement plusieurs milliers d’années.  L’analyse en laboratoire, nous permettra de déterminer précisément leur âge.

Aidez nous à financer la datation aux éléments radio-actifs ! La datation radiométrique (dite « par radiochronologie ») est une méthode de datation absolue utilisant la variation monotone au cours du temps de la proportion de radio-isotopes dans certains corps. La désintégration d'un élément radioactif obéit à la loi de décroissance exponentielle. Ce phénomène régulier permet de dater des événements que l'on peut associer à la production ou à l'accumulation d'un élément radioactif en un lieu donné et dont l'âge est de l'ordre de grandeur de la demi-vie de cet élément. Budget prévisionnel pour une analyse complète au sein d’un laboratoire public : 500€

Image
(Photo A.A.)

 

icoAvec 500 Euros nous pouvons connaître l'age de ces peintures !


10, 20 ou 50 Euros…
Precious Planet recherche quelques généreux donateurs.
Aidez-nous ici !


Image

Pour en apprendre plus

Image

http://www.futura-sciences.com/
Compte-rendu détaillé de Jean Michel Chazine sur le site de Futura Sciences, rubrique actualités de janvier 2008.

   

(en préparation)

Gallerie photo
Nombreux clichés réalisés en novembre et décembre 2007