• Français
  • English
Menu principal
Accueil
Precious Planet
Raja Ampat
Misool CC
Projets
Assistance
Photos
Contacts
Newsletter
news
Requins Massacrés
Eco Construction
Rock Art
L'ile de Misool
Accueil arrow Raja Ampat
Raja Ampat

icoL'archipel oublié

L'archipel des Raja Ampat, qui signifie les quatre rois, situé à l'extrémité occidentale de la partie indonésienne de la Papouasie (Papua Barat ou Irian Jaya), est constitué de plus de 1500 îles dont les quatre principales sont: Waigeo, Batanta, Salawati et Misool.
Les Raja Ampat , formations essentiellement karstiques, recouvrent plus de 46 000 m2 à cheval sur l'Equateur.  85 villages y accueillent environ  48 000 habitants.

Image

  Ouest de la Papouasie

  

Image
Misool: Archipel oublié (Photo E.B.)

 

Image
Au coeur du Triangle de Corail (Photo A.A.)

Sa situation privilégiée à l'écart des grandes routes maritimes et la complexité de ses récifs coralliens (mal cartographiés pour la plupart) ont permis à la zone de rester incroyablement protégée. Cet archipel se situe au coeur de ce que les scientifiques appellent le « Triangle du Corail ».
Il bénéfice ainsi des apports conjugés de l'Océan Indien et de l'Océan Pacifique. Les très forts courants de la zone associés à des phénomènes d'Upwelling (terme désignant la remontée des eaux froides, riches en sédiments, vers la surface de l'océan) stimulent de nombreux échanges biologiques entre les zones pacifiques et insulindiennes.

En outre, une multitude de baies et mangroves protégées permettent à de très nombreuses larves de se développer dans les meilleures conditions. Les différents types de coraux qui ont pu être identifiés par les scientifiques (cf compte-rendus des Rapid Biodiversity Assesments) , outre leur incroyable diversité, présentent des caractéristiques uniques au monde en matière de résitance aux agressions : réchauffement, maladies, ...

A ce titre, les Raja Ampat sont considérés par les biologistes comme une zone prioritaire en terme de protection, car il semble que l'archipel puisse servir de « Réserve de bio-diversité pour les générations futures ».  En effet, notamment en matière de corail, les Raja Ampat pourraient servir à « ré-ensemmencer » les récifs du globe fragilisés par El Nino.

Conscient de la richesse mais aussi de la fragilité de cet archipel, le Gouvernement indonésien souhaite faire des Raja Ampat, une zone classée au Patrimoine de l'Humanité.  Une demande en ce sens a été déposée auprès de l'Unesco en février 2005 par le Ministère de l'Environnement.
Pour finir, quelques extraits (pages 146 et 250) de l'étude « Rapid Biodiversity Assesments » effectués à Raja Ampat par TNC et le WWF:

«These islands have one of the world’s highest coral reef fish species lists, with at least 1,074 species of which 899 (84%) were observed or collected during the surveys, including 104 new records for Raja Ampat. The CI surveys reported 970 species from this area.»

«Raja Ampat is also known for high diversity of hard corals with the total in the archipelago expected to be over 75% of world’s known coral species.

 
Image
Richesse de la bio diversité (Photo A.A.)
There were 488 hard corals identified during this REA, with a further 35 species awaiting identification using reference collections. There are probably 13 new species.»

Les conclusions des « Rapid Biodiversity Assesments » démontrent l'urgence à protéger les Raja Ampat et en particulier 4 zones dont le sud de Misool où se situe Batbitim.

« The REAs showed that conservation of the area is an overriding priority for the global community, especially 4 areas: the islands of eastern and southern Misool, Kofifi au, Sayang and Pulau Ai, and the Wayag islands. »

Image

Pour aller plus loin

Image

Protecting Strings of Pearls (PDF)
Rapport réalisé par The Nature Conservancy. TNC est l'une des ONG les plus active au niveau mondial en matière de protection de la biodiversité marine.

Image Status of Coral Reefs of the World 2004 (6,6 Mo)
Rapport du Global Coral Reef Monitoring Network. Etude très complète permettant de bien appréhender la problématique des récifs coraliens.

Image
Rapport de l'Unesco
Demande de classement au Patrimoine de l'Humanité déposée auprès de l'Unesco en février 2005 par le Ministère de l'Environnement.
Image

Raja Ampat Expedition
Compte rendu d'expédition menée en 2002 par TNC.

Image The Raja Ampat Islands
Article d'introduction aux iles de Raja Ampat de TNC. (Anglais)

Article
sur l'étude scientifique marine menée dans les Raja Ampat.